Radiofréquences

Les radiofréquences, une technique esthétique contre rides et rondeurs.

 radiofrequences anti-rides

Qu’est-ce que la radiofréquence ?

La radiofréquence est une technique incontournable pour traiter le relâchement cutané et qui s’affine progressivement.

Elle peut être utilisée pour lisser les rondeurs ou pour traiter le relâchement de la peau.

 

Comment fonctionne la radiofréquence ?

La radiofréquence est une émission d’ondes courtes, dont la fréquence est plus ou moins élevée.
L’autre paramètre important est le nombre de pôles. On parle ainsi de radiofréquence mono polaire, bipolaire, tripolaire et pluripolaire.

Plus on augmente le nombre de pôles, mieux l’énergie est répartie, avec au final une action plus dense. La profondeur de pénétration des ondes joue aussi un rôle majeur : plus le pôle d’émission de radiofréquence est éloigné, plus on agit en profondeur.

Les radiofréquences lissent les rides 

A la longue, la chaleur stimule les fibroblastes, lesquels vont fabriquer de nouvelles fibres d’élastine et de collagène (néocollagenèse). Parallèlement, la chaleur induit la rétraction des fibres de collagène préexistantes.

L’effet de rétraction est immédiat, donnant un coup d’éclat visible et une meilleure fermeté de la peau. La rétraction se poursuit ensuite dans le temps.

Les radiofréquences lissent aussi les rondeurs 

Appliquée en profondeur, dans l’hypoderme, la chaleur s’attaque aussi aux surcharges graisseuses localisées en provoquant une lipoclasie ou adipocytolyse (destruction des cellules graisseuses).

Les radiofréquences détruisent la paroi des adipocytes à des températures supérieures à 65°C. Le contenu ainsi libéré (des triglycérides) est ensuite digéré ou métabolisé (phénomène de lipolyse) dans le tissu adjacent à une température inférieur à 60°C.

Quels sont les avantages de la radiofréquence ? 

La radiofréquence n’est pas invasive, c’est-à-dire que l’on ne pénètre pas les tissus.

Il n’y a ni incision cutanée, ni piqûre, et donc aucun effet secondaire (sang, douleur, infections…), excepté la production de chaleur des radiofréquences, avec notamment une petite rougeur ou un érythème pendant quelques minutes voire ½ heure.

Il n’y a pas d’hématome, ni de risque d’hyperpigmentation.

Quelles sont les indications de la radiofréquence ? 

Le relâchement cutané au niveau de l’ovale du visage et des joues. On peut également traiter le décolleté, la face interne des bras, la face interne de cuisses, etc.

Concernant les rondeurs, on peut agir sur l’abdomen, la taille, les bras, les cuisses, les mollets, les genoux, etc.

Quelles sont les associations fréquentes avec les radiofréquences ? 

Pour l’ovale du visage et le décolleté, il est intéressant d’associer les radiofréquences avec la carboxythérapie et les LED.

Pour les joues, la zone péribuccale, les radiofréquences sont optimisées avec les peelings doux aux acides trichloroacétiques.

Quant aux zones de rondeurs, les ultrasons (avec cavitation) améliorent nettement les résultats de la radiofréquence.

Pour les vergetures, le traitement optimal associe les radiofréquences avec la carboxythérapie, plus ou moins les LED.

Quelles sont les contre-indications ? 

La grossesse, le port d’un pacemaker, le cancer de la peau, les maladies de peau, les lésions cutanées infectieuses, les antécédents de radiothérapie locale, un herpès, etc.